Bienvenue en Bourgogne-Franche-Comté !

Découvrez la région Bourgogne-Franche-Comté
Cette grande région de l'Est de la France comporte 8 départements qui recèlent de 1001 merveilles !
Bourgogne-Franche-Comté : le tourisme nature !
Une Histoire riche, des cultures typiques, un patrimoine inégalé, des paysages à couper le souffle, ...
Une région d'arts et de culture(s) !
Artistes nés et/ou inspirés par la Franche-Comté, architectures de haute qualité, cultures locales authentiques et folklore sont autant d'atouts de chaque coin de la région Bourgogne-Franche-Comté !
Détente et loisirs en Bourgogne-Franche-Comté
La Bourgogne-Franche-Comté permet de se ressourcer partout, tout le temps grâce à ses nombreux festivals, sports, plages, divertissements, etc.
Gastronomie bourguignonne et gastronomie comtoise
La gastronomie franc-comtoise et la gastronomie bourguignonne disposent aussi bien de spécificités que de points communs. Faisons un petit tour gourmand en Bourgogne-Franche-Comté ...

Chapelle de Ronchamp

La Chapelle de Ronchamp, également appelée chapelle Notre-Dame-Du-Haut, est une chapelle catholique créée par le célèbre architecte franco-suisse Le Corbusier. Elle a été construite de 1953 à 1955 à Ronchamp, en Haute-Saône, et plus précisément sur la colline de Bourlémont.

Cette Chapelle est érigée à l'emplacement d'un ancien sanctuaire romain et d'une ancienne chapelle.

Chapelle Notre-Dame-Du-Haut de Ronchamp

  • Un site classé

La Chapelle Notre-Dame-Du-Haut de Ronchamp est un site classé :

 Inscrite Monument Historique"Monument Historique" par 1 arrêté du 5/10/1965, avec la description historique suivante :

"Remplaçant une chapelle néo-gothique construite en 1924 et détruite par les bombardements de 1944, la chapelle est conçue par Le Corbusier à l’invitation de l’archevêché de Besançon. Les plans sont approuvés en 1951, le chantier démarre en 1953 et la chapelle est consacrée le 25 juin 1955. L’édifice est construit en voile mince de ciment, projeté sur un grillage métallique. Portée par des piliers en béton, la toiture est une coque creuse en béton brut de décoffrage, armée comme une aile d’avion. C’est un édifice complexe, composé de multiples volumes emboîtés, mais se présentant comme un corps unique dans le paysage. Les bancs et la croix de la chapelle sont l’œuvre de Joseph Savina. Le Corbusier a également construit les bâtiments annexes  : abri des pèlerins, maison du chapelain et monument aux morts. Ce dernier, élevé à la mémoire des victimes des combats de la Libération, est une pyramide construite avec des matériaux provenant de l’ancienne chapelle." (Source : Ministère de la Culture)

 Classée Monument Historique"Monument Historique" par 2 arrêtés du 8/11/1967 et du 11/06/2004, avec le listing des éléments protégés comme suit :

"Les bâtiments annexes (Monument aux Morts, maison du Chapelain) (cad. F 818, 819) : inscription par arrêté du 5 octobre 1965 - La chapelle (cad. F 815, 816) : classement par arrêté du 8 novembre 1967 - Les annexes de la chapelle (à savoir : la maison du gardien, l'abri du pélerin et les tables de béton, la cave, la pyramide) ainsi que le campanile de Prouvé (cad. F 264) : classement par arrêté du 11 juin 2004" (Source : Ministère de la Culture)

label patrimoineXXeme Labelisée "Patrimoine XXème Siècle" 

qualite tourismefc Labelisée "Qualité Tourisme Franche-Comté" 

A noter que la Chapelle de Ronchamp est candidate au Patrimoine Mondial de l'Unesco (inclusion dans la candidature des sites construits par Le Corbusier).

  • Localisation et Historique

 La Chapelle Notre-Dame-Du-Haut de Ronchamp est située sur la colline de Bourlémont, un massif des Vosges qui culmine à 474 mètres d'altitude. Cette colline fait partie du Parc Naturel Régional du Ballon des Vosges. Elle surplombe la ville de Ronchamp située dans les Vosges Saônoises, en Haute-Saône.

Dans l'Antiquité, sur cette colline, se trouvait un temple romain.

Au Moyen-Age, cet édifice fut remplacé par un sanctuaire dédié à la Vierge Marie, avec un pélerinage très important chaque 8 septembre. Adossé à ce sanctuaire, on retrouvait une petite chapelle comtoise établie sur les ruines du temple romain.

En 1913, un incendie ravage la petite chapelle. Celle-ci sera reconstruite durant l'Entre-Deux-Guerres. Toutefois, l'artillerie allemande détruira la chapelle lors des bombardements de septembre 1944.

Durant l'Après-Guerre, les habitants de Ronchamp et la Commission Diocésaine d'Art Sacré de besançon adressèrent une demande de reconstruction de la Chapelle au célèbre architecte Le Corbusier. Bien que récalcitrant à se lancer dans un projet religieux alors qu'il se dit athée, il accepte pourtant d'entreprendre la construction en 1950. Il s'agissait de son premier projet d'un bâtiment de culte, sans compter les plans de l'église de Tremblay-lès-Gonesse en 1929. Face à la beauté du site il déclara : « Je n'avais rien fait de religieux, mais quand je me suis trouvé devant ces quatre horizons, je n'ai pu hésiter ».

La chapelle sera terminée en 1955 et bénie par Mgr Marcel-Marie Dubois, archevêque de Besançon, le 25 juin 1955.

Jean Prouvé y réalisera un campanile dans les années 1970.

Depuis, le site de Ronchamp a évolué avec une nouvelle porterie dessinée par l'architecte italien Renzo Piano. En outre, il a dessiné les plans des bâtiments conventuels destinés à loger  la fraternité des sœurs clarisses de Besançon qui se sont installées sur le site en 2009. Quant à l'aménagement paysager de ce projet, il a été confié à Michel Corajoud. Ensemble, ils ont conçu le remodelage paysager des espaces de la colline et la végétalisation des bâtiments.

  • L'architecture

 La Chapelle Notre-Dame-Du-Haut de Ronchamp est réputée par son architecture notamment. Celle-ci est en effet fine et tout en rondeur. Son style architectural se qualifie de "Mouvement moderne".

Les murs sont courbes ainsi que les trois tours, pour recopier la Nature. Le toit est inspiré du dessin d'une carapace de crabe. En outre, l'architecture a été conçue de façon à s'inclure dans le paysage vallonné des Vosges. On retrouve également ces courbes à l'intérieur, avec un sol et un couvrement incurvés. Le Corbusier avait déjà expérimenté ces formes courbes dans son projet de la Cité radieuse de Marseille.

L'architecture de la Chapelle joue sur les contrastes et contradictions architecturales entre des formes carrées et d'autres rondes, des élancées et des trapues, des basses et des hautes, etc.

Vaste et ouverte sur l'extérieur, elle ouvre sur un tout petit lieu de recueillement.

On ressent tout le jeu avec la lumière aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur de la chapelle. De nombreuses sources de lumière naturelle émanent d'un peu partout.

Cette Chapelle est également inspirée d'une autre architecture, celle de la mosquée de Sidi Brahim d'El Atteuf, en Algérie.

Le Corbusier ne s'est pas contenté de dessiner les plans, il a également peint le décor de la porte d'entrée et dessiné les vitraux.

 

  • Un haut-lieu touristique en Bourgogne-Franche-Comté

Campanile de jean prouvé à la Chapelle de RonchampLa Chapelle Notre-Dame-Du-Haut de Ronchamp accueille en moyenne 65000 visiteurs par an. Son succès s'explique par la triple dimension pouvant intéresser des pélerins ou touristes. En effet, la chapelle de Ronchamp présente une haute valeur historique, artistique et spirituelle.

Outre la chapelle, c'est un ensemble architectural harmonieux qui est présent sur cette colline de Bourlémont avec le monastère Sainte-Claire, la Porterie et le campanile.

 

 


- Pour en savoir + :

Site officiel de la Chapelle Notre Dame du haut de Ronchamp : http://www.collinenotredameduhaut.com/

- Carte situant la Chapelle Notre-Dame-Du-Haut de Ronchamp  :

Imprimer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Facebook

Twitter

Réserver un Hôtel

Booking.com

Réservez une chambre d'hôtel ou un autre hébergement en totale sécurité grâce à notre partenaire Booking.com.
Plus de 2000 hébergements référencés en Bourgogne-Franche-Comté : comparez les prix et bénéficiez des meilleurs tarifs d'hébergement garantis !

Please publish modules in offcanvas position.

Bfcomte - Age Themes